| Articles en français | Posts in English | Abonnement | Liens |


1 juil. 2009

Le Minnesota au secours d'Obama?

Au moment où le président démocrate livre une bataille législative clé sur les deux sujets majeurs de la santé et de l'environnement, les démocrates pourraient donc aujourd'hui atteindre le seuil magique de 60 au Sénat avec l'arrivée d'Al Franken, sénateur-élu du Minnesota.

Célèbre animateur d'un talk show sur Air America Radio, observateur satirique de la politique et des républicains en particulier, Al Franken est l'auteur d'ouvrages tout aussi satiriques, mais qui cachent une réelle connaissance des rouages et des subtilités de la politique américaine. Il est aussi l'anti-Rush Limbaugh, caricaturale incarnation sur les ondes de l'Amérique conservatrice profonde dont Sarah Palin est le porte-drapeau. Franken n'est cependant pas l'alter-ego "libéral" (de gauche) de Limbaugh auquel il a consacré un ouvrage polémique, car il est bien moins militant - même s'il s'est lancé en politique - idéologue et déformateur dans ses propos.

Franken connaît les sujets et pourrait se révéler un excellent sénateur. Mais le plus important est que l'opposition farouche d'une solide majorité de républicains au "cap and trade", le projet de marché de carbone caricaturé en nouvel impôt déguisé mais adopté à une courte majorité à la Chambre ce vendredi 26 juin, pourrait être réduite à néant. Avec Franken, les démocrates atteignent le seuil de 60 sénateurs, qui interdit à l'opposition toute manoeuvre dilatoire et d'obstruction, en particulier le fameux "filibuster".

Obama aura besoin de toutes les ressources nécessaires pour faire adopter le projet au Sénat ainsi que la réforme de la sécurité sociale qui est l'absolue priorité en politique intérieure.

Obama est parfois accusé d'être trop révérencieux vis-à-vis du Congrès, ou trop prudent, prenant soin d'associer les parlementaires à l'adoption d'une assurance santé universelle qui représenterait un changement de grande d'ampleur - si le projet n'est pas dénaturé... au Congrès. La confirmation de l'élection d'Al Franken après des mois de procédure contre son adversaire, le sortant républicain, pourrait faciliter considérablement la tâche de l'Exécutif.

blog comments powered by Disqus
Déjà articles à ce jour sur ce blog.



Haut de la page